Bénin

Vivi L’Internationale, le rossignol qui chantait la paix s’en est allé

today16/02/2022

Arrière-plan
share close

Sa voix aura été comme ce cri sonore dont parle l’hymne national du Bénin à un moment où tout le peuple retenait son souffle : La conférence des Forces Vives de la Nation de février 1990. Elle manquera désormais à l’appel Vivi L’Inter s’est éteinte depuis quelques heures.

La nouvelle s’est répondue comme une trainée de poudre dans la matinée de ce mercredi 16 février 2022. Victorine AGBATO que le public connaît sous le nom de scène Vivi L’Internationale est décédée. Une de ces fake news dont les réseaux sont coutumiers ? Non. Pour de vrai, Vivi L’Internationale est morte. “N’dokoliji“, sa supplique pour la paix restera une des chansons les plus emblématiques de sa carrière.

Au temps fort de la conférence des forces vives de la nation de février 1990 alors que les intérêts politiques du régime de Kérékou qui balbutiait pouvait faire basculer le Bénin dans des heures sombres, la voix de Vivi L’inter s’était invitée parmi celles qui appelaient à la paix.

Elle part à un moment où la cohésion nationale est en souffrance et où le Bénin subit de plus en plus les assauts de groupes djihadistes.     

Écrit par: Saturnin Djossou


Épisode précédent

play_arrow

ONU Info

Défendre les droits des femmes congolaises et maliennes grâce à la photographie

Ley Uwera et Kani Sissoko ont participé à l’exposition ‘’Quand les Femmes prennent la Paix en main’’ inaugurée aux Nations Unies en octobre dernier. Ainsi la contribution des femmes activistes à la construction de la paix dans le monde était documentée par des images prises par des femmes photographes. L’ONU s’est associée à des femmes photographes locales, qui ont documenté les histoires des femmes qui s’efforcent d’instaurer un climat de […]

today16/02/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%