Société

Qui est Anna-Chloé, la petite fille victime de racisme et sauvagement agressée ?

today20/12/2021

Arrière-plan
share close

Mercredi 15 décembre 2021, une petite fille de onze ans a été agressée au sein de son établissement scolaire, à Chambéry. Alors que le visage d’Anna-Chloé fait le tour du web, que sait-on sur cette dernière ?

Anna-Chloé

Elle est enfin sortie de l’hôpital ! Quelques jours avant les vacances de fin d’année, Anna-Chloé, une élève de 6ème à été violemment tabassée au sein de son établissement scolaire, situé à Chambéry. Sur les réseaux sociaux, la mère de la petite fille a partagé pour accompagner des clichés du visage tuméfié d’Anna-Chloé : « Depuis la rentrée, elle subit des violences verbales racistes, et même physiques. J’avais demandé à rencontrer les responsables d’établissement à plusieurs reprises et ils ne m’ont reçu que le jour où elle s’est défendue en rendant un coup qu’une camarade lui avait donné en la traitant de ‘sale nègre.’ » Elle a ajouté ensuite : « Le 15 décembre 2021, aux environs de 10h30, la CPE m’a appelée pour me dire que ma petite Chloé était tombée et s’était blessée sur le visage, et qu’ils avaient appelé les pompiers. Je me suis rendue en vitesse à l’école, en larmes, lorsque j’ai vu mon bébé allongé. Elle m’a sorti : ‘Je suis désolée maman.’« 

Sous le choc, la mère de la petite fille a expliqué : « Arrivée à l’hôpital, lorsque les médecins ont enlevé le pansement que les pompiers avaient mis, j’ai vu un trou sur le visage avec l’œil qui se voyait de l’extérieur. Quelques minutes après, elle est entrée au bloc opératoire et cela a duré deux heures. Ensuite, on a fait un scanner et le résultat montre qu’elle avait aussi une fracture au nez. » Sortie de l’hôpital, Anna-Chloé a eu 29 points de suture. Aujourd’hui, plus de 8000 euros ont déjà été collectés sur la plateforme Leetchi afin d’aider la famille à payer les honoraires et dépenses non pris en charge pour sa situation.

Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, la mère de la petite fille a accepté de donner de ses nouvelles. « Elle va mieux, mais psychologiquement… Elle est moins fatiguée qu’il y a deux jours mais quand on sort, quand on va à l’hôpital, elle cache son visage parce qu’elle a honte. Elle m’a dit : ‘Maman, je ne suis pas prête à retourner à l’école maintenant.’ Donc, là, elle va rencontrer une psy la semaine prochaine. » Bien entourée, elle a ajouté : « Là, je suis avec mes frères qui ont quitté Paris pour me soutenir. C’est très touchant ! Ils ont fait six à sept heures de route pour voir Anna-Chloé et elle est super contente parce que je lui ai dit qu’il y a des tontons qui arrivent. Ça fait vraiment plaisir ! Ils ont laissé leur travail pour être là pour leur nièce. » Alors que le chef d’établissement refuse de prendre sa part de responsabilité, c’est dans une autre vidéo qu’elle a confié : « Aujourd’hui, j’interpelle le ministre de l’Éducation nationale, j’interpelle tout parent qui envoie son enfant à l’école, j’interpelle toute personne touchée par cette situation afin de me soutenir et que justice soit faite pour ma petite princesse. Demain, nous allons manifester à la place de la République à Paris à 13 heures. J’ai besoin de votre soutien !« 

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Santé

Coronavirus : Un nouveau vaccin pourrait-être autorisé cette semaine dans l’Union Européenne, le Novavax qui pourrait devenir le cinquième vaccin anti-Covid

L'Agence européenne des Médicaments (EMA) doit se prononcer cette semaine sur la demande d'autorisation dans l'Union européenne du vaccin anti-Covid de la société américaine Novavax, qui pourrait devenir le cinquième vaccin anti-Covid autorisé au sein de l'UE. «Notre comité des médicaments à usage humain tiendra une réunion extraordinaire le lundi 20 décembre pour examiner la demande du vaccin anti-Covid développé par Novavax. Nous communiquerons le résultat de cette discussion scientifique», […]

today20/12/2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%