Actualités

Liban: le prix du pain augmente pour la quatrième fois en six mois

today02/02/2021

share close

En dépit de la grogne sociale, de l’aggravation de la crise économique et de la dépréciation de la livre qui a provoqué une érosion dramatique du pouvoir d’achat, les autorités libanaises ont décidé d’augmenter le prix du pain. Cette mesure intervient alors que le mouvement de contestation populaire a repris après un répit de deux mois.

Pour la quatrième fois en six mois, les autorités libanaises ont augmenté le prix du pain, expliquant cette décision impopulaire par la hausse des tarifs mondiaux des céréales.

Le prix du paquet de pain, qui est une denrée essentielle pour des centaines de milliers de familles, a augmenté de 7,5%. Cette décision intervient dans un contexte difficile pour une grande partie de la population, qui a de plus en plus de mal à subvenir à ses besoins essentiels.

Depuis le déclenchement de la pire crise économique de l’histoire du Liban en octobre 2019, le nombre de personnes qui ont basculé dans la pauvreté extrême a presque triplé, passant de 8 à 23%. Plus de 55% de la population vit sous le seuil de la pauvreté et le chômage s’élèverait à 60%.

Les filets sociaux sont quasi-inexistants et le pouvoir d’achat s’est effondré en raison de la dépréciation de la livre, qui a perdu 80% de sa valeur face au dollar. Le secteur bancaire est en faillite non déclarée et s’abstient depuis plus d’un an de rendre leurs épargnes aux déposants.

La situation est tellement grave que la Banque mondiale a consenti un prêt d’urgence au Liban d’un montant de 246 millions de dollars sous forme de transferts d’argent et d’accès aux services sociaux à près de 800 000 Libanais

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Actualités

Ouganda : l’opposant Bobi Wine réclame en justice l’annulation de la présidentielle

L'opposant Bobi Wine, battu à l'élection présidentielle ougandaise par le président sortant Yoweri Museveni, a saisi la justice pour réclamer "l'annulation" des résultats du scrutin, entaché de fraudes selon lui. Bobi Wine ne compte pas en rester là. L'opposant ougandais, qui a perdu la présidentielle du 14 janvier, a saisi la justice pour réclamer "l'annulation" des résultats du scrutin, entaché selon lui par des fraudes qui ont assuré la réélection du président sortant Yoweri Museveni, a annoncé lundi 1er février un de ses avocats. […]

today01/02/2021


Articles similaires

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%