Economie

Kenya : un centre recycle entièrement les déchets électroniques

today29/10/2021

Arrière-plan
share close

À travers le monde, la gestion des déchets électroniques est à la traîne. Lors de leur conception, la majorité des appareils électroniques n’a pas été pensée pour être recyclés lorsqu’ils n’ont plus d’utilité.

Au Kenya, un centre recycle entièrement les déchets électroniques

Les données de TheWorldCounts, révèlent qu’environ 40 millions de tonnes de déchets électroniques sont générés chaque année dans le monde, mais que seulement 12,5 % de ces déchets sont recyclés.

Basé à Utawala, le Centre des déchets d’équipements électriques et électroniques (WEEE Centre) travaille à une politique de mise en décharge zéro pour les déchets électroniques en s’assurant que tous les composants des appareils électroniques sont bien traités.

« Lorsque nous constatons qu’un article ou un déchet électronique n’est pas réutilisable ou reconditionnables, nous le démontons dans ses moindres composants, et les différents métaux sont envoyés à différents revendeurs locaux qui fondent le métal, le recyclent et le réutilisent », explique Simone Andersson, directrice commerciale du Centre WEEE. « Pour les plastiques, c’est pareil, nous en avons plusieurs qui acceptent différents types de plastiques ».

En collaboration avec des entreprises et des établissements d’enseignement, le centre WEEE reçoit des quantités de déchets électroniques destinés aux décharges. Le centre remet à neuf les appareils qui ont encore une durée de vie considérable, puis les vend au public ou donnés à des établissements d’enseignement.

« Nous avons un atelier de remise à neuf, donc s’il s’agit d’un ordinateur, nous pouvons tester les conditions minimales requises pour la remise à neuf de cet appareil », détaille Nahashon Maina, employé du centre. « Ensuite, il peut être réinstallé avec de nouveaux logiciels et de là, il peut être donné aux écoles. »

Alors que des organisations telles que le Centre WEEE s’efforcent de veiller à ce que les déchets électroniques soient bien traités, il est désormais intéressant pour les fabricants d’appareils électroniques d’envisager la fabrication de composants facilement recyclables.

Ronald Agak en reportage pour Africanews depuis Utawala au Kenya.

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Actualités

Gabon : 5 ans de prison pour Brice Laccruche, ex-bras droit d’Ali Bongo

Brice Laccruche Alihanga, ex-bras droit du président gabonais Ali Bongo Ondimba, a été condamné vendredi par le tribunal de Libreville à cinq ans de prison ferme pour "délivrance indue de documents administratifs". Nommé directeur du cabinet présidentiel en 2017, Brice Laccruche, franco-gabonais de 41 ans, était devenu le véritable homme fort du pouvoir après l'accident vasculaire cérébral du président Ali Bongo en octobre 2018, qui avait laissé le chef de l’État très affaibli et absent de […]

today29/10/2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%