Sports

Italie: injures racistes envers Maignan, un supporter identifié

today23/09/2021

Arrière-plan
share close

Un homme soupçonné d’avoir proféré des injures racistes envers le gardien français de l’AC Milan Mike Maignan avant le match contre la Juventus, dimanche à Turin, a été identifié et devra répondre d’incitation à la haine, a-t-on appris jeudi de source policière. 

Le suspect, originaire de Rovigo, en Vénétie, appartenait à un club de supporters de la région de Vérone. Il a été identifié par la Juventus et la police « à travers le système de videosurveillance du stade » et dénoncé auprès des autorités judiciaires, selon un enquêteur de la police de Turin joint par l’AFP.

Il doit être poursuivi pour « incitation à la haine raciale » et encourt une amende et une interdiction de stade, selon cette source.

Dans une vidéo filmée dans le stade et diffusée sur les réseaux sociaux, on entendait une personne lancer des injures racistes à l’encontre du gardien N.2 des Bleus pendant qu’il s’échauffait juste avant la rencontre. 

Le club de supporters auquel appartenait le suspect a annoncé sur son site son exclusion immédiate, en « se dissociant fermement de tels comportement et en les condamnant durement ».

Mike Maignan, arrivé cet été à Milan, avait appelé à réagir après ce nouvel épisode de racisme: « Nous avons besoin d’être plus nombreux et d’être tous unis dans cette bataille pour la société qui dépasse le cadre du football. Dans les instances, les personnes qui décident savent-elles ce que ça fait d’entendre des insultes et des cris nous reléguer au rang d’animal? », s’était-il interrogé.

« Je ne suis pas une +victime+ du racisme. Je suis Mike, debout, noir et fier », avait-il lancé dans son message sur Instagram, alors que les stades italiens sont régulièrement le théâtre d’injures et cris racistes. 

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Actualités

Eruption aux Canaries: l’une des deux coulées de lave n’avance plus

Une des deux coulées de lave du volcan Cumbre Vieja, entré en éruption dimanche sur l'île espagnole de La Palma dans l'archipel des Canaries, a cessé d'avancer, ont annoncé jeudi les autorités. "Une des coulées de lave s'est arrêtée", a expliqué à la presse Maria José Blanco, directrice de l'Institut géographique national (IGN), à l'issue d'une réunion des autorités pour suivre la situation. L'autre coulée, dont la largeur atteint 500 […]

today23/09/2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%