ONU Info

Haïti : Notre responsabilité est de renforcer la résilience face aux catastrophes naturelles

today18/02/2022

Arrière-plan
share close
  • cover play_arrow

    Haïti : Notre responsabilité est de renforcer la résilience face aux catastrophes naturelles idealwebradio

Le peuple haïtien a la responsabilité de contribuer à rendre son pays plus résilient aux catastrophes naturelles, selon Emmelie Prophète Milcé, Ministre de la Culture et de la Communication.

Elle intervient à l’occasion de la Conférence internationale pour la reconstruction de ce pays des Caraïbes, qui s’est tenue mercredi le 16 février, dans la capitale haïtienne, Port-au-Prince, au cours de laquelle le gouvernement a présenté un plan de 2 milliards de dollars pour reconstruire le sud-ouest du pays suite au tremblement de terre d’août dernier.

Le séisme, d’une magnitude de 7,2, a dévasté cette région, en grande partie rurale, entraînant la mort de près de 2.300 personnes. Les infrastructures, notamment les maisons, les écoles, les hôpitaux, les routes et les ponts, ont également été gravement touchées.

Daniel Dickinson a commencé par demander à Emmelie Prophète Milcé comment le tremblement de terre de 2021 a affecté les habitants de la région.

(Interview : Emmelie Prophète Milcé, Ministre de la Culture et de la Communication d’Haïti ; propos recueillis par Daniel Dickinson)

 

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Société

L’Afrique du Sud veut éviter de nouvelles violences xénophobes

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a assuré mercredi que son gouvernement surveillait attentivement les actuelles manifestations antimigrants, afin d'éviter qu'elles ne dégénèrent en agressions xénophobes, dans un contexte d'hostilité croissante à l'égard des étrangers en Afrique du Sud. Le gouvernement est au courant "de poches de rassemblements essayant de fomenter des sentiments et attitudes négatives" à l'égard des étrangers, a déclaré le chef de l'Etat à la presse au Cap, […]

today17/02/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%