Actualités

Guinée: 10 ans de prison requis contre un opposant au président Condé

today25/01/2021

share close

Le parquet guinéen a requis lundi dix ans de prison ferme contre un opposant à un troisième mandat du président Alpha Condé, poursuivi pour « atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation et incitation à la révolte ».

Sidy Souleymane Ndiaye, le procureur de Dixinn, un quartier de la banlieue de Conakry, a également réclamé une amende de 300 millions de francs guinéens (27.000 euros environ) à l’encontre de Mamady Condé, plus connu en Guinée sous le nom de « Madic 100Frontière », un proche du principal opposant Cellou Dalein Diallo. 

Le jugement a été mis en délibéré au 8 février. Le procès s’était ouvert le 18 janvier. 

Mamady Condé, un jeune opposant et blogueur vivant alternativement en Guinée et au Canada, a été arrêté le 26 novembre 2020 et est depuis écroué à la prison civile de Conakry. 

Il est poursuivi pour « menaces, injures, atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation, xénophobie, incitation à la révolte » après avoir publié des textes contre un troisième mandat d’Alpha Condé et des vidéos critiques contre le pouvoir.

« Je ne reconnais pas les faits qu’on me reproche. J’ai fait beaucoup de vidéos dans l’intention de conscientiser le peuple. J’ai fait ces vidéos juste pour donner mon opinion », a-t-il dit lundi à la barre du tribunal.

« Je demande pardon au président Alpha Condé s’il estime qu’il a été vexé par mes écrits ou autres productions », a-t-il ajouté.

La Guinée a été le théâtre pendant des mois d’une mobilisation contre un troisième mandat consécutif du président Condé. La contestation, plusieurs fois brutalement réprimée, a fait des dizaines de morts depuis octobre 2019. M. Condé, 82 ans, a néanmoins été proclamé vainqueur dès le premier tour de la présidentielle du 18 octobre 2020 par la Cour constitutionnelle.

Les semaines avant et après l’élection ont vu l’arrestation de centaines d’opposants, selon Amnesty et Human Rights Watch.

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Actualités

Congo: Sassou Nguesso annonce sa candidature à la présidentielle du 21 mars

Le président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, qui est l’un des plus anciens dirigeants du monde, briguera un quatrième mandat lors des élections prévues en mars prochain, a déclaré jeudi la coalition au pouvoir dans le pays. Agé de 77 ans, Denis Sassou Nguesso a dirigé ce pays d’Afrique centrale, également appelé Congo-Brazzaville, pendant 36 ans depuis qu’il est devenu président en 1979. Sa candidature au poste […]

today24/01/2021


Articles similaires

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%