Monde

Enquêtes. Pour Trump, les ennuis judiciaires se précisent de tous côtés

today25/01/2022

Arrière-plan
share close

L’ancien président des États-Unis a vu ces derniers jours plusieurs enquêtes se faire de plus en plus menaçantes, qu’il s’agisse des pratiques fiscales de sa société ou de ses actes à la suite de l’élection présidentielle de 2020.

“Depuis que Trump a quitté la Maison-Blanche, voici un an, aucune semaine n’avait été si spectaculaire et peut-être si catastrophique pour lui que celle qui vient de s’écouler.”

Comme le souligne The Guardian, les coups de massue se sont récemment enchaînés pour l’ancien président.

Mercredi 19 janvier, la Cour suprême lui a infligé un revers en jugeant qu’il devait bel et bien remettre 700 pages d’archives de la Maison-Blanche, potentiellement compromettantes, à la Commission de la Chambre des représentants sur le 6 janvier. Cette même commission a demandé le lendemain à Ivanka Trump, sa fille et conseillère, de venir témoigner. Ainsi, l’enquête sur l’invasion du Capitole “se rapproche du cœur du cercle intime de Trump”.

“La menace la plus immédiate” en Géorgie

Ce n’est pas tout. Dans l’État de New York, la procureure générale Letitia James avait fait savoir le 18 janvier qu’elle avait des preuves de pratiques fiscales frauduleuses de la Trump Organization, le conglomérat de l’ancien président.

Et plus au sud, une procureure en Géorgie a demandé jeudi 20 janvier “la constitution d’un grand jury” dans le cadre de son enquête “sur la tentative de Trump d’inverser le résultat de l’élection en 2020”.

D’après la professeure de droite Kimberly Wehle, cette menace est “la plus immédiate” car “Trump a été enregistré poussant le [secrétaire d’État de Géorgie] Brad Raffensperger à ‘trouver’ des voix. D’après la loi électorale de Géorgie, telle que je l’interprète, c’est potentiellement une infraction pénale. La question va être de savoir si Trump sera inculpé, comme l’ont été 11 personnes à ce jour, pour complot séditieux.”

Comme le précise The Wall Street Journal, la procureure Fani Willis estime ce grand jury nécessaire pour obtenir des témoignages clés.

Enfin, conclut The Guardian, “la semaine s’est achevée par la fuite d’un document qui montre que Trump a au moins envisagé d’utiliser le Pentagone dans ses tentatives de renverser la victoire de Biden”.

Le site Politico a effectivement publié le 21 janvier une version préliminaire d’un décret demandant au ministre de la Défense de saisir les machines de vote et de produire un rapport sur de présumées fraudes et interférences étrangères dans l’élection présidentielle de novembre 2020.

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Monde

Allemagne : un étudiant ouvre le feu à la fac, fait un mort et trois blessés

Un jeune Allemand de 18 ans a abattu lundi une étudiante de son université et blessé trois de ses condisciples lorsqu'il a pénétré dans un amphithéâtre de l'établissement à Heidelberg (sud-ouest), ouvrant le feu en plein cours avant de retourner l'arme contre lui. Une trentaine d'étudiants étaient présents dans la salle lorsque le tireur a fait irruption et a tiré plusieurs coups de feu à l'aide d'une "arme longue", probablement […]

today24/01/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%