Sports

CAN 2022 / D: l’Égypte et le Nigéria largement favoris

today30/12/2021

Arrière-plan
share close

’Égypte de Mohamed Salah et le Nigéria sont largement favoris du Groupe D pour se qualifier via les deux premières places. Le Soudan et la Guinée-Bissau semblent inférieurs à ces deux équipes.

Groupe D : une poule pas comme les autres

Ce groupe ne ressemble à aucun autre de la CAN 2021. Il porte quatre traits singuliers qui le rendent unique. Présentation des forces en présence : Égypte, Nigeria, Guinée-Bissau et Soudan.
Le groupe D constitue l’exception des six du premier tour de la CAN 2021. Pour quatre raisons. Une : il est le seul qui concentre trois vainqueurs de l’épreuve. Égypte, Nigeria et Soudan. La Guinée-Bissau, qui présente un palmarès vierge, complète le tableau.

Deux : les Égyptiens (7, un record), les Nigérians (3) et les Soudanais (1) ont à eux trois remporté onze titres. On n’a fait mieux dans aucune autre poule du rendez-vous qui va se dérouler au Cameroun du 9 janvier au 6 février prochain.
Trois : aucun autre groupe, non plus, n’est composé d’équipes cumulant cinquante-quatre participations en phase finale. Vingt-cinq pour les Pharaons, dix-neuf pour les Super Eagles, sept pour les Crocodiles du Nil et trois pour les Djurtus.

Quatre, accessoirement : la poule D est la seule où il n’y a aucun pays francophone. Tous les autres en compte au moins un. On y parlera donc arabe, portugais et anglais ainsi que, probablement, les dialectes des pays en course.
L’important se situera ailleurs. Autour de la question suivante : quelles sont les deux équipes qui se qualifieront d’office en huitièmes de finale ? L’Égypte et le Nigeria partent favoris. Mais puisque la CAN se plaît parfois à déjouer les pronostics, ajoutons par précaution que le Soudan et la Guinée-Bissau peuvent créer la surprise.

Les Pharaons n’ont plus remporté la CAN depuis 2010 et leur troisième sacre d’affilée en Angola. C’était la septième et dernière fois qu’ils occupaient le trône africain. Ils étaient au confluent de leur apogée et de leur déclin. Aux éditions suivantes, en effet, les Nord-Africains n’avaient même plus droit à une place sur le podium. Pas même lorsqu’ils ont accueilli la dernière, en 2019. L’Égypte ayant été éliminée en huitièmes de finale par l’Afrique du Sud (1-0). Depuis 1974 et l’affront du Zaïre (devenu RDC), elle n’avait jamais perdu une CAN organisée sur son sol.

La diète commence à être longue. Le pays a pourtant renouvelé son équipe sans renier les principes cadres qui ont façonné sa renommée sur la planète football et fondé sa mainmise sur la CAN entre 2006 et 2010. L’Égypte continue en effet de s’appuyer sur ses propres clubs, Al Ahly et le Zamalek en particulier. Elle cherche toujours à proposer un fond de jeu chatoyant et viable. En plus, la constellation de talents locaux est sublimée par un Mohamed Salah (Liverpool) au sommet de son art.

La CAN 2021 sera pour les Pharaons une nouvelle occasion de se réconcilier avec leur glorieux passé.

Écrit par: idealwebradio


Article précédent

Afrique

Tirs de grenades lacrymogènes alors que des milliers de Soudanais manifestent

Les forces de sécurité ont tiré jeudi des grenades lacrymogènes à Khartoum, au Soudan, alors que des milliers de manifestants bravent un verrouillage général du pays, ont constaté des journalistes de l’AFP. Les manifestants ont essuyé ces tirs à quelques centaines de mètres du palais présidentiel où siège le général Abdel Fattah al-Burhane, auteur du putsch du 25 octobre, tandis que des témoins ont fait état de manifestations anti-pouvoir militaire […]

today30/12/2021

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%