Bénin

ATDA pôle 7 : 720 millions de kits de matériels agricoles, équipements et intrants remis aux producteurs

today30/04/2022

Arrière-plan
share close

L’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA pôle 7), a procédé, le vendredi 29 avril à son siège à Abomey-Calavi, à la remise de matériels agricoles, équipements et intrants agricoles aux acteurs des filières ananas, aquaculture, manioc et riz exerçant dans le pôle. La cérémonie était placée sous l’autorité du Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Gaston Cossi DOSSOUHOUI qui a appelé les bénéficiaires à en profiter pour développer davantage leurs activités.

720 millions. C’est le coût total des équipements, intrants et matériels agricoles remis aux acteurs des filières production et transformation de l’ATDA pôle 7. Cette action financée par le budget national a été menée au profit des acteurs des chaînes de valeurs ajoutées du pôle 7 dans le cadre de la mise en œuvre des Programmes Nationaux de Développement des Filières.

Ce sont des kits de matériels et équipements de transformation d’ananas en jus, d’engrais NPK et d’herbicide sélectif ananas, de pulvérisateurs électroniques pour les multiplicateurs de rejets d’ananas, des kits de distribution de poisson d’élevage, d’aliments poisson, de kits de matériels pour les multiplicateurs de boutures de manioc, et de kits de matériels de travail du sol, de semis et de transport pour les riziculteurs.

Pour la production de la filière ananas, l’appui vise à améliorer la disponibilité en qualité et en quantité de matériel végétal de plantation et adresse des producteurs multiplicateurs de rejets et concerne 746 tonnes engrais, 5000 kg d’herbicides spécifiques ananas et 95 pulvérisateurs électriques pour impacter 398 producteurs provenant des Pôles 5, 6 et 7. Pour ce qui concerne le volet transformation, l’appui vise à assainir les conditions de travail et le produit fini des petites unités de transformation de jus d’ananas. Ceci impactera 57 transformateurs provenant des Pôles 4, 5, 6 et 7 et est consisté de 32 kits de matériels, notamment des tables métalliques en inox pour épluchage, des broyeur-extracteurs de capacité variant entre 500 et 1000 kg/h, des tamis vibrants pour le filtrage du jus, des pasteurisateurs de capacité 200 l ; les tanks de stockage de 360 litres, des groupes électrogènes et un lot de petits outillages.

Au niveau du maillon production de la filière aquaculture, l’appui vise à faciliter la disponibilité en aliment pour poisson à prix subventionné à 35% de provende importé. Pour le volet commercialisation de la même filière, l’appui vise à faciliter la distribution du poisson dans les grandes villes de consommation. Il impactera 08 acteurs du maillon commercialisation de poisson d’élevage et est consisté de 08 kits de matériels et équipements que sont des tricycles, des bacs et cuve piscicoles, aérateurs solaires et électriques et congélateurs.

Des réformes désormais productives

Puis, pour la production de la filière manioc, l’appui vise à améliorer la disponibilité en qualité et en quantité de matériel végétal de plantation et impactera 20 multiplicateurs de boutures de manioc avec divers petits équipements et outils de travail. Enfin, les acteurs appuyés au niveau de la production de la filière riz ont désormais la possibilité d’améliorer l’offre de mécanisation pour la préparation du sol au profit de deux coopératives de production de riz avec quatre kits motocultures avec accessoires.

« Monsieur le Ministre, tout ceci constitue les effets et impacts de la reforme que vous avez conçue et que vous vous employez à suivre et superviser avec passion et engagement, la mise en œuvre à travers le coaching au quotidien de vos collaborateurs directs que nous sommes. Soyez-en remercié », a ajouté Prosper Agossou SAGBO, Directeur Général de l’ATDA 7.

Le ministre Gaston Cossi DOSSOUHOUI a prodigué de sages conseils aux bénéficiaires pour une bonne utilisation des kits reçus. Car, pour lui, ce sont des ressources nationales qui ont permis cela. Alors, devront-ils en profiter pour développer leurs activités pour gagner de l’argent, créer de la richesse et des emplois, a-t-il souhaité.

Écrit par: gouv.bj


Article précédent

Afrique

Les pro-Touadéra demandent une révision de la constitution centrafricaine

Des centaines de manifestants se sont rassemblés vendredi 29 avril devant l'Assemblée nationale à Bangui pour soutenir le président Faustin Archange Touadéra et demander une révision de la Constitution centrafricaine.**L'appel a été lancé par les jeunes du Front républicain, un parti politique qui soutient la possibilité d'un nouvelle candidature pour l'actuel président, ce qui est pour l'instant interdit par le texte. "Aujourd'hui, je suis ici pour soutenir le troisième mandat […]

today30/04/2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%